1508992_601269236635494_3039576393392071528_n

De la friture sur toute la ligne

Après plus de 1000 km derrière le volant avec mes acolytes et mécanos « Mano » et « Yann », nous sommes arrivés le mercredi sur le site du magnifique Motorland d’Aragon.


Le Motorland Aragon est un circuit de sports mécaniques situé dans le complexe des Sports Mécaniques d’Aragon, près d’Alcañiz (Aragon, Espagne). Construit en 2009, il a accueilli, dès son inauguration, des courses importantes telles que le Grand Prix MotoGP d’Aragon ou le meeting d’ouverture des séries Superbike.


Nous avons construit notre boxe/chapiteau et nous avons préparé la moto pour les festivités de la première course 2014 de cette manche de Coupe du Monde SuperStock 1000 FIM.
Nos 27 concurrents de 12 nationalités… (hé oui, de l’Afrique du Sud à la Suède…) regroupés sur 4 marques de motos (15 Kawasaki, 2 Honda, 4 BMW, et 6 Ducati) étaient manifestement présents pour en découdre, sans aucune pitié.


Après avoir passé la journée du jeudi, dans l’administration des papiers, le contrôle technique et plombé moteur/boîte, nous étions impatient d’en découdre le vendredi matin.


Après une nuit de sommeil réparateur, la FP1 de 11 :00 s’annonçait … heu… catastrophique. En effet, après 1 tour, je me rendais compte que quelque chose n’allait pas dans le moteur et je rentrais au boxes pour vérifier pourquoi mes bottes nageaient dans l’huile et ma friteuse ne donnait pas les chevaux requis, bilan Surpression dans les carter moteurs, abandon de séance. Nous allions avoir du travail pour remettre la pompe à huile à l’heure ainsi que les joints ! Donc nous sautons le repas pour être prêt pour la FP2 de 14 :45. Je repars léger et concentré pour refaire le maximum (12) de tours et comprendre comment marche mon moteur de course. Ah oui, j’avais oublié de vous dire que nous testions le moteur de course préparé dans les règles de l’art par mon préparateur. Conclusion après ces 12 tour, 7ème vitesse de pointe avec 299.2 Km/h et une 17ème place Chrono (mais 12ème en idéal lap….)


La nuit du vendredi au samedi allait être mouvementée, car je ruminais ce 2.04.694 « ideal time » … Au réveil, s’était décidé, j’allais donc tout donner en FP3 à 09 :00 pour confirmer, alors, pas de quartier et dès que la piste était ouverte gaaaaaz et après 2 tours je rentre au boxes, me plaignant d’une tenue de route plus qu’aléatoire… on tente un réglage, je reprends la piste et 2 tours plus tard, je m’arrête la mort dans l’âme pour 2 raisons. La première est que à ce niveau de compétition, tous les tours perdus, c’est de 10ème de secondes qui s’échappent et secundo, je suis « victime » d’une rupture d’amortisseur arrière .J’enrage, je fulmine, mais c’est la course !


Rendez-vous est donc pris à 17 :00 pour la qualification avec une moto « en ordre » et un pilote chauffé à blanc. Je m’élance, 4 tours pour vérifier que tout est ok, retour aux boxes pour chausser des chaussettes neuves et à l’assaut du chrono, un bon 2.05.539, je me lance pour refaire ce foutu 2.04… et….. boum…. le roulement de mon porte-moyeu rend l’âme, ma roue arrière ne veut plus rien savoir et je range donc la moto aux boxes et me contente de cette 20ème place sur la grille.


Conclusion, je vais m’élancer pour la course avec une moto qui n’a jamais fonctionné à 100%, avec les réglages de bases suspensions pour limiter le risque, mais avec une motivation d’arriver dans les points coûte que coûte ! Après un départ comme je les aimes, avec des bagarres immédiates de tous les côtés, je remonte jusqu’à la 13ème place, en n’arrivant pas à me sortir d’un groupe de pilote (Day, Castellarin et Pagaud) qui roulent dans le même rythme que moi, et finalement après 13 tours de lutte, je finis 14ème et marque 2 points au Championnat, ce qui est un excellent résultat au vu de tout les petits événements qui sont venus émaillés notre week-end !


Rendez-vous, le 27 avril 2014, à ASSEN, dans la province de la Drenthe, aux Pays-Bas…. fief du « Dutch TT MotoGP »… à 14 :15 sur Eurosport 2


Un merci particulier a Mano et Yann pour leur top job en mécanique, a mon frère Valentin et Falco pour leur coup de main, à l’ensemble de mes sponsors et mécènes et a toutes les personne qui me suivent, visitez ma page Facebook !


Salutations sportive Sébastien Suchet #3


avr 16, 2014 | Category: News | Comments: none