10246571_623563097739441_8073501299238062155_n

Sébastien Suchet à la porte des points à Misano

Misano World Circuit Marco Simoncelli (Appelé avant 2006 Circuito Internazionale Santamonica) est un circuit italien basé à côté de la ville de Misano Adriatico (Province de Rimini), dans le frazione de Santamonica. Conçu à l’origine en 1969 avec une longueur de 3,488 kilomètres, il a accueilli sa première épreuve en 1972. En 1993, la longueur a été portée à 4,064 kilomètres.


Depuis 2007, il est l’hôte du Grand Prix moto de Saint-Marin dans le cadre du Championnat du monde de vitesse. Cette même année, le sens du circuit a été inversé. Heureusement.


Nous étions donc impatients de revenir, 15 jours après notre séance d’essais, sur ce magnifique circuit, que j’apprécie particulièrement.


Une fois le campement installé, un peu à l’étroit comme d’habitude, je rappelle que seul les structures de « World Superbike » bénéficient de boxes et que le « Superstock » a droit au camping sur le goudron fumant, donc nous étions prêt à cuire et à en découdre.


Free Practice 1- 20.6.2014 : 1.42.288 -15ème

Je pars sur ce circuit que je connais bien. Mon ingénieur me recommande de partir avec un nouveau setting suspension pour résoudre mes problèmes que j’ai eu lors de mes essais 15 jours auparavant… Résultat, la moto me convient bien, mais le chrono reste moyen…

Je ressens aussi un manque de puissance… Je pense que ceci est lié au fait que je dois rouler sur la map la plus douce pour ce circuit. Bref, ça doit juste être une impression ! Je finis 15ème (1.2 sec plus lent qu’en essais…


Free Practice 2- 20.6.2014 : 1.42.353 – 18ème

La température monte (aussi bien dans le paddock Ninja Girl que sur la piste…). La piste devient difficile au niveau du grip. Je repars mais avec cette fois une courbe de puissance un peut plus nerveuse… Résultat je trouve toujours que ma moto manque de poney ! La vitesse de pointe est pas très bonne, et impossible de ressortir des courbes… et ça ne me ressemble pas !


Free Practice 3 – 22.6.2014 : 1.41.534 – 15ème

Je prends une décision radicale, retour en arrière pour les réglages. Mes mécanos remettaient tous mes réglages utilisé en test, il y a 15 jours ! La piste étant plus fraîche que la veille, monté en pneus neufs, il fallait coûte que coûte faire exploser le chrono !!! Je réussi à descendre de 0.8sec au 4ème tour bref ça semble mieux aller, mais j’ai dû me battre avec la moto, vitesse de pointe 254 km/h, soit 5 km/h de plus qu’à la FP1, je suis toujours pas satisfait.


Qualification : 22.6.2014 – 1.41.546 … aaargh 20 ème, 252.8 km/h en pointe.

Bien motivé et en gardant mes bons réglages, je compte bien garder ma 15ème place du matin !!! Bien que je fasse un chrono identique, cela me jette à la 20ème place sur la grille. Je ne suis pas content du tout, je débriefe longuement avec mes mécano et mes ingénieur pour essayer de comprendre ce qui cloche. Conclusion, manque de chevaux en relance, et toujours cette impression de rouler en 125cc ! Va falloir trouver ce qu’y ne va pas sur ma moto !


Warm-up: 23.6.2014 – 1.41.943… mais 258.2 Km/h, la puissance est là, 20ème

Après une longue nuit de réflexion, de démontage pour mes mécanos, verdict au petit matin, un injecteur secondaire a des problèmes de contact… On change la pièce, et je retrouve ma « Ninja » avec toute la cavalerie !! Résultat des course un moteur puissant qui me place en 3ème position « en vitesse de pointe » et …. Nooon, une moto plus du tout réglée pour ça, tout est à refaire, mais plus de séance pour valider… dilemme pour la course, quoi mettre comme réglage ?


Course : 23.6.2014 – 1.41.429 – 16ème

On décide de tenter le tout pour le tout et de mettre un empattement beaucoup plus court pour gagner un max de grip et de maniabilité ! Je prends un bon départ, mais je me fais beaucoup bousculer, je perds 2 places, dans le premier virage, c’est un combat d’homme très viril ! Je remonte les 2 places tout de suite et je fini le premier tour 20ème. Je m’accroche au 4 pilotes devant moi et la bagarre commence. Je passe un participant et je prends en chasse le suivant, il chute juste devant ma roue. Je perds une place et beaucoup de temps sur mes concurrents. Il me faut 2 tours pour « recoller ». Yess, j’y suis, la bagarre peut commencer. Je dépasse un premier concurrent et continue mon ascension, remonte sur le suivant et je me dis « au tour suivant je sais ou le dépasser car je passe beaucoup plus vite que lui dans la partie rapide », malheureusement un drapeau rouge vient interrompre la course. Je finis 16ème, mince, à la porte des points !


Je ne vous explique pas le sentiment de frustration de ne pas avoir pu finir la course dans les points, alors que c’était à ma portée… ça…..m’énerve !!!!!!!!!!!

Bilan, une expérience de plus, dans ce championnat mondial très relevé qui nous permettra à l’équipe et à moi d’avancer en regardant vers le futur avec plus de sérénité.

Merci a tous le monde présent sur place, pour me soutenir et m’aider, merci a mes sponsors et a vous tous qui me suivez !


RDV, dès le 05.07.14 en direct pour la 5ème course du championnat qui se déroulera, au Portugal, à Portimao.


Gazzzzz, Sébastien Suchet #3


juin 24, 2014 | Category: News | Comments: none