13256052_496857210502180_4922081810038570990_n

Sebastien Suchet, confiant et rapide à Donington

Le circuit de Donington Park a été ouvert en 1931 pour accueillir des courses motocyclistes. Lorsqu’éclate la Seconde Guerre mondiale, le circuit est transformé en base militaire puis laisséàl’abandon àla fin des hostilités. Ce n’est qu’en 1971 que Tom Wheatcroft, un riche entrepreneur local passionnéde sport motocycliste, le récupère et, grâce à de gros investissements, en fait un des meilleurs circuits d’Angleterre àcompter de sa réouverture en 1977.


Le circuit, composé de onze virages pour une distance de 4 023 mètres, est très varié, présentant des grandes courbes rapides et des épingles lentes. Il est également dotéd’une impressionnante descente. Le 9 janvier 2009, les autorités locales ont donnéleur feu vert pour la rénovation des infrastructures du circuit pour un montant de 110 millions d’euros. Les travaux porteront sur une réfection de la voie des stands, du paddock et les tribunes.


Bref à moi la conduite àdroite, ou plutôt adroite afin d’éviter tous les pièges de ce circuit et ceux tendus par mes concurrents….!


Vendredi 27.05.2016 – 9h15 Free Practice 1 :
Il nous aura fallu aller jusqu’en Angleterre pour retrouver une météo plus clémente pffff…. La piste est très rapide, ça va bien j’adore ça ! Je m’élance sur cette piste en essayant de prendre un bon rythme le plus vite possible. L’expérience nous a démontréque cela nous permettait de trouver les bonnes solutions techniques sur la moto plus rapidement et donc de prendre de l’avance sur nos adversaires. Je me place pour le moment àla 16ème place avec un chrono de 1.33.354


Vendredi 27.05.2016 – 16h00 Free Practice 2 :
Je pars en piste avec une moto déjàpas mal modifiée au niveau châssis. Je m’arrête après seulement 2 tours. la moto va dans tous les sens et je n’ai pas de grip, le team doit trouver une solution de toute urgence. Heureusement que l’équipe a su se retenir et ne pas tout modifier suite à ma requête, car mon problème de feeling était seulement àcausé par un pneu arrière au bout du rouleau. Ça me rassure je comprends mieux pourquoi la moto se comportait comme ça !! Je signe le 13ème temps en 1.31.881, – 1.5 s par rapport àla FP1.


Samedi 28.05.2016 – 14h15 Qualification :
La moto a très peu évoluécar les réglages que nous avons trouvés sont déjà très proches de la vérité ! Je pars avec un peu de stress, pour bien faire et je fais pas mal de petites erreurs. Quand je m’arrête après 5 tours pour passer une balle neuve, je constate que ma vitesse de pointe est inférieure aux meilleurs (255.9 contre 263.4…), je vais devoir souder dans les courbes. Je me concentre sur mon objectif et je repars motivé. Je soude et fini cette séance qualificative en 13ème position en 1.31.355 (-0.5 par rapport àFP2), Yes c’est de bonne augure pour la course. De plus les temps avec mes concurrents sont très serrés nous sommes 8 dans la seconde devant moi !


Dimanche 29.05.2016 – 13h15 Race :
Voilà enfin arrivéle moment oùtu te dis que tu serais bien assis dans ton canapéavec des Popcorns pour regarder la course…. Avant le départ le stress est bien présent ! Je prends un bon départ, puis direct après seulement quelques mètres, une grosse chute devant moi, je suis obligéde sortir de la piste pour éviter un accrochage. MMM…… je suis dernier ! Je pars àla chasse, je remonte mes adversaires tours après tours mais voilàqu’encore un concurrent, puis deux et encore trois chutent devant moi et ils me font perdre du temps ! Bordel àchaque fois j’esquive de justesse ! Bon c’est le moment de tourner cette fichue poignée pour remonter tous mes adversaire. Tout au long de la course je gagne des places et roule sur un rythme très élevé, meilleur tour en 1.30.976, soit 0.4s plus vite qu’en qualifications ! Je repousse mes limites et fini la course 13ème ! 20 places de remontée… dieu que c’est beau !


Bilan du week-end :
Encore un Top Week-end! Dès la 2ème séance d’essai les réglages de la moto étaient déjà très bons grâce aux informations que le team et moi-même avons pu récolter lors de la 1ère séance. Je me sens de plus en plus en confiance sur cette moto. Lors de la course j’ai pour la première fois vraiment débranchéet cela m’a permis de voir et prendre conscience que les limites de la moto et de moi-même ne sont pas encore exploité à100%.


Je vous laisse imaginer le résultat en partant de ma 13ème place sur la grille, il y a de quoi être un peu enragé.


Voilà les amis !! Je tiens àremercier le Berclaz Racing Team pour son travail au top lors des courses du STK 1000! Un grand merci aussi àtoute ma famille, mes partenaires, mes amis, Olivier pour les comptes rendus des courses et vous tous qui me suivez !!


juin 01, 2016 | Category: News | Comments: none