jerez (1)

Sebastien Suchet, malade lors de la finale à Jerez

Après un long parcours de près de 2’000 km, nous voilà arrivés sur ce magnifique tracé sur lequel je n’ai jamais eu le plaisir de rouler. Nous nous installons tranquillement et commençons à travailler sur la moto dès jeudi après-midi.


Vendredi 11h15 1ère séance d’essai libre :
Il fait beau et chaud! Je m’élance à la découverte de cette piste et me rends vite compte que l’apprentissage ne va pas être facile. Beaucoup de courbes très rapides avec très peu de points de repère pour les freinages et les déclenchements des virages. Quand même un plaisir fou à rouler!


14h45 1ère Qualification
2 pneus neufs et je m’élance à la conquête du chrono. J’augmente le rythme rapidement mais ressens un gros manque de grip! J’améliore tout de même mon chrono d’une seconde et m’empare de la 20ème place sur la grille de départ provisoire.


Samedi 9h00 2ème séance d’essai libre :
La nuit a été difficile… j’étais malade et n’ai pas fermé l’œil de la nuit. Petit tour par la clinique mobile au petit matin et le médecin me déconseille de rouler avec autant de fièvre ! Il me connaît très mal !!! Je prends la piste histoire de tester le nouveau setting de l’amortisseur que Mano a réglé pour moi! Même avec les pneus usés mes temps descendent. La moto va donc mieux qu’à la veille, contrairement au pilote;)


17h05 2ème séance qualificative
Encore quelques réglages faits sur l’amortisseur pour trouver un meilleur grip sur l’angle. Ça va de mieux en mieux et mes temps continuent de descendre. Je ne fais que très peu de tours afin de m’économiser pour la course du lendemain. Je signe tout de même le 19ème temps à seulement 2.2 sec de la pôle. Ça c’est grâce à la fièvre. ;) Mais en regardant la grille de départ je m’aperçois qu’un pilote a été pénalisé et du coup je gagne une place sur la grille ! Ça c’est la chance !!! ;)


Dimanche la course
La pluie est tombée durant la nuit et la piste est encore mouillée par endroits. Donc piégeuse !! Les feux rouge s‘allument puis s’éteignent, je prends un très bon départ et gagne immédiatement quelques places et me retrouve 15ème pendant plusieurs tours. La course me parait durer une éternité, je suis physiquement K.O ! Je descends un peu le rythme pour finalement terminer en 18ème position!


Bilan du week-end
Découverte d’un magnifique tracé, avec des chronos qui n’ont cessé de descendre- Les réglages des suspensions ont été de mieux en mieux, mais cela n’a pas été facile de se battre en étant malade!


Merci à Mano et à Valentin pour leur aide sur place, ainsi qu’à Falco pour m’avoir trouvé de l’aspirine;) Un grand merci à vous tous de m’avoir suivi tout au long de ma première saison en coupe du monde Superstock 1000. Je serai de retour en 2014 avec plus d’expérience et motivé comme jamais.

Sebastien SUCHET


oct 31, 2013 | Category: News | Comments: none