11165192_822064217889327_187596592208339609_n

Sebastien Suchet proche du Top 10 à Imola

A Imola, c’est le vin le véritable roi de la table, au point que la production « Colli d’Imola » peut se décorer du titre D.O.C. La liste de la production comprend les cépages Chardonnay, Pignoletto, Trebbiano pour les vins blancs ; Barbera, Cabernet Sauvignon et Sangiovese pour ceux rouges. La liste se termine avec l’Albana de Romagne DOCG. Quelque mot davantage mérite le Sangiovese, vin rouge par antonomase du terroir. D’après une légende le nom dérive de la contraction de l’appellatif « Sanguis Jovis », c’est-à-dire sang de Jupiter, mais, quand même l’origine serait plus plébéienne, il reste que le vin est si robuste et célèbre qu’il constitue la plupart du vin Chianti de la région Toscana. Sèche et fruitée, la variété d’Imola présente une belle couleur grenat. Elle s’accompagne parfaitement aux rôtis, viandes grillées, à la charcuterie, lesquels sont des mets ayant beaucoup d’importance dans la cuisine de Romagne. Aux experts en vins nous conseillons une visite à l’Oenothèque Régionale, placée dans les souterraines de la « Rocca » de Dozza. Elle offre une exposition permanente de quelque 500 étiquettes DOC et DOCG représentant les 160 producteurs associés. Une zone d’elle est aménagée aussi aux dégustations.


Bon revenons à nos moutons ou plutôt à cette 3ème course de la saison.


Vendredi 08.05.2015 – 8h45 Free Practice 1 :
Le week-end s’annonce chaud, il fait déjà 20° avec un grand soleil. Je m’élance sur cette piste qui est connue pour être très tortueuse et compliquée techniquement, mais que j’apprécie beaucoup.
Cette fois si les pneus ne souffrent pas grâce à cette température, plutôt clémente, je ne peux faire 4 tours facilement et je passe par les stands pour contrôler la pression et après avoir testé des réglages de bases. J’ai immédiatement de gros problèmes de Dribblings arrière au freinage et de Wheeling a l’accélération. Je termine cette séance en 13ème position. Nous allons chercher une solution pour corriger ce problème. Je suis à l’aise sur la moto et je prends du plaisir à piloter. Ce week-end s’annonce bien.



Vendredi 08.05.2015 – 13h15 Free Practice 2 :
de bases. J’ai immédiatement de gros problèmes de Dribblings arriere au freinage et de Wheeling a l’accélération. Je termine cette séance en 13ème position. Nous allons chercher une solution pour corriger ce problème. Je suis a l’aise sur la moto et je prends du plaisir à piloter. Ce week-end s’annonce bien.
Après un bon débriefing avec mon ingénieur je repars avec une assiette complétement différente et un amortisseur un tout petit peu modifie. J’améliore mon Chrono en tres peu de tours, avec une température de piste à 44°c… La moto est donc plus performante que le matin ;-) . Yes ça va dans le bon sens. Malgre une allergie aux pollens bien présents Je signe le 14ème temps de la séance.



Samedi 09.05.2015 – 9h00 Free Practice 3 :
Pour affiner le pilotage de ma moto, nous avons pas mal « joué » sur l’électronique pour essayer de calmer cette puissante kawa à l’accélération et garder la roue avant au sol ! Chaussé de pneus neufs je suis très confiant ! Après seulement 2 tours je roule plus vite que la veille et me rapproche de mon objectif Chrono de 1min51 à quelque dixième de seconde… en 1.52.199….


Samedi 09.05.2015 – 16h55 Qualification :
Voici le moment de souder pour maintenir mes perf du matin !! Je m’élance avec des « vieux » pneus et je m’arrête au bout de quelques tours pour les changer. Je fais deux tours et fait un chrono de1.52.195.
C’est bien mais pas suffisant :-( . Je j’essaie a plusieurs reprise mais n’arrive pas a amélioré… Hummm je suis 23ème sur la grille !! Pas content du tout, mais très motivé pour la course !



Dimanche 10.05.2015 -14h15 la course :
Je prends un bon départ avec un seul objectif, celui de marquer des points ! Je fini mon premier tours en 19ème position, déjà 4 places de gagnée ;-) , je suis dans un bon groupe et la bataille commence. Je gagne encore quelque place dans les tours suivants suite à des chutes devant moi. Petit à petit, je remonte les pilotes qui me précédent et je les dépasse un par un….. et…… Je suis en train de remonter sur le double champion de la catégorie (Sylvain Barrier). Je vois que j’arrive à suivre son rythme, je tente de le dépasser. Il résiste, il connaît toutes les ficelles pour me fermer les portes, grrrrr, ça va être difficile, j’essaie tout, je n’y parviens pas. Un freinage suicide aurait été spectaculaire, mais…. Je reste donc derrière et termine la course 11ème !!! Yessss, je pense que j’ai ma place dans ce Championnat.


BILAN
L’objectif Chrono n’a pas été atteint malgré une bonne seconde et demie de gagnée par rapport à l’an passé. Il faut que je travaille mon approche des qualifications et réussir à « débrancher » comme on dit pour faire un tours « à fond « et me placer devant sur la grille pour accrocher le wagon des « très rapides », si je veux progresser. Nous avons trouvé des nouvelles solutions technique sur la moto qui l’on rendu très constante et qui m’ont permis de réaliser la plus belle course de l’année pour le moment. Kawasaki m’a remercié d’avoir placé la première « Kawa » dans le classement Superstock 1000 ce week-end, very happy ;)


Un grand merci à Jean-Michel, Mano et Falco pour leur travail exceptionnel, à Imola, à Tech solution (mes ingénieur), à ma famille et enfin à tous mes sponsors, mon Fan’s page FB et le gens qui me suivent.


Rdv ce dimanche 24.05.2015 pour la 4ème course de la saison !


mai 23, 2015 | Category: News | Comments: none