346_R08_Suchet_grid

Sebastien Suchet se fait percuter à Misano

Vendredi 17.06.2016 – 9h15 Free Practice 1 :
Andiamo Tutti… Pour cette première séance je m’élance confiant. J’ai déja beaucoup roulé sur ce tracé. Après seulement 3 tours je rentre au box à cause d’un énorme manque de grip et un petit manque de puissance. Le team me rassure tout de suite en me disant qu’à chaque passage des motos sur la ligne droit un nuage de poussière s’élève. Je reste donc dans le pit-lane en attendant que la piste se nettoie et je repars seulement pour les dernières minutes. Je signe le 11ème temps de la séance.


Vendredi 17.06.2016 – 16h00 Free Practice 2 :
Entre les 2 sessions beaucoup de travail et de changements sur la moto ! Même le moteur douteux du matin a éteé changé. Il fait très chaud. Je prends la piste avec des vieux pneus et repasse par les box pour me chausser de balles neuves. Le chrono descend immédiatement et la moto se comporte beaucoup mieux dans les parties lentes mais j’ai perdu beaucoup de temps dans les cassures rapides. On a trop poussé les réglages dans un sens, Il va donc falloir trouver un compromis pour la qualif du samedi.


Samedi 18.06.2016 – 14h15 Qualification :
C’est parti pour essayer d’améliorer cette fichue pendule qui bloque en petit 39. Je me sens à l’aise et je roule assez rapidement en 1min 38.8. Le chrono stagne pendant plusieurs tours, la piste est très chaude et sa glisse beaucoup. J’essaie différentes approches de conduite en étant plus agressif ou plus coulé mais rien n’y fait et je fini par chuter. Dommage je suis 17ème sur la grille de départ à seulement 0.5 sec du 8ème. Je sauve les meubles mais je vais avoir du gros job à la course.


Dimanche 19.06.2016 – 14h21 Race :
Je prends un assez bon départ et je gagne direct deux places. Je ne me laisse pas faire dans ces premiers virages ou l’on se bouscule beaucoup et hop je gagne encore une place 14ème. A l’entame du 2ème tour je vois que les deux concurrents devant moi nous font perdre du temps sur le groupe du top 10. Je décide donc de les dépasser les deux pour essayer de crocher le wagon de tête. En 3 virages, je dépasse les deux et je mets les gaz en grands !! Catastrophe, le pilote derrière moi tente une manœuvre de dépassement mais ça ne passe pas… il me percute et il me fait tomber ! La rage mais ça fait partie du jeu.


Bilan du week-end :
Malgrépas mal de petits soucis le top 10 était à nouveau à portée de main. Mon chrono me satisfait que moyennement mais quand je vois les premiers qui on rouler 1 seconde mon vite que l’an passé, je me dis que suis pas àcôtéde la plaque sur cette piste piégeuse et glissante. Il m’a manqué un peu de chance pour concrétiser une bonne place en course.
Voilà les amis !! Je tiens à remercier le Berclaz Racing Team pour son travail au top lors des courses du STK 1000! Un grand merci aussi à toute ma famille, mes partenaires, mes amis, Olivier pour les comptes rendus des courses et vous tous qui me suivez !!


juil 12, 2016 | Category: News | Comments: none