21731195_1489719321123810_302553949113950397_n

Sebastien Suchet très véloce au Portugual

Sébastien Suchet continue à progresser pour cette saison 2017, une belle 7ème place chez les Portugais et une 10ème place au général ! Gonflé à bloc, Seb peut encore faire mieux en accrochant les pilotes de tête sur les qualifs, yes !


Portimao 7ème course du championnat.


Nous voilà de retour sur ces montagnes russe. Ce circuit est complétement fou ! Les dénivelés sont impressionnants. De plus, la vitesse que l’on a sur ce tracé est parfois supérieure à 300KM/h !! J’aime bien cela mais attention pas le droit à l’erreur.


FP1 : Je m’élance donc sur cette piste que je connais bien. Pour ces premiers tours de roues, nous avons mis sur la moto un setting suspension plutôt Soft pour mieux absorber les bosses de cette piste qui n’est pas franchement en super état. Malheureusement le week-end commence plutôt mal. Je sens que mon amortisseur ne travaille pas comme il faut et du coup il rend la moto super nerveuse à piloter. De plus, un nouveau soft électronique a été mis dans mon boitier mais il a juste un petit défaut. Il met les gaz quand moi je les coupe !! Bref il va falloir bosser tout ça. Meilleur chrono 1.47.159 pour la 8ème place.


FP2 : Les petits problèmes du matin étant résolus je suis assez confiant. Je m’élance avec le vieux pneu du matin. Quand je sors la tête de la bulle à la fin de mon premier tour de piste je manque de m’énuquer !! Il y a du vent de face à décorner un bœuf. Les rafales de 60km/h nous aident pas dans l’évolution de la mise au point de la moto mais j’améliore tout de même un peu mon chrono 1.46.963. J’égalise donc mon record personnel sur cette piste.


FP3 : Il fait beau et le vent se fait moins ressentir. De grosses modifications ont été faites sur la moto et je me réjouis de tester tout ça. En plus la veille mon ingénieur a souligné un gros défaut de pilotage que je fais à chaque virage, donc j’ai du pain sur la planche ! La piste est ouverte et je me mets directement au travail. J’enchaine les tours et trouve de bonnes sensations qui me permettent de pousser un peu plus les limites. Résultat je signe le 9ème temps en 1.46.035


Qualif : Comme chaque après-midi le vent se lève et nous rajoute des difficultés. Je sais que je vais devoir tirer le fusible pour réussir à claquer un bon chrono. Pour cette séance j’ai 2 pneus arrières neufs et j’utilise donc le premier pour assurer un chrono pas trop mal et repasse par le stand pour passer ma 2ème cartouche .


Cette fois je tourne cette fichue poignée et je suis en avance sur mon meilleur temps. C’était trop beau pour être vrai ! Un drapeau rouge vient stopper la séance et du coup annule mon tour en cours… Raaa la rage ! Il ne reste que 4 min avant le damier. Je discute avec mon manager et je décide de partir derrière mon coéquipier pour prendre sa roue et claque un temps ! Mais le travail d’équipe ne va pas payer… il n’a pas envie que je bénéficie de sa roue et fait semblant de se rater à un freinage pour me laisser passer devant. Bon j’essaie quand même mais je n’améliore pas et je suis 12ème sur la grille de départ en 1.45.955 (bon chrono tout de même).


Race : Je prends un bon départ et passe le premier virage en 11ème position. Je commets deux petites erreurs dans le premier tour qui me font perdre le contact avec le groupe de devant. Je décide de ne rien lâcher et je me bats pour revenir sur la 10ème. Chose faite je peux enfin commencer à remonter dans le groupe… 10ème puis 9ème puis 8ème une chute me fait gagner un place mais me voici a quelques mètres du 6ème qui se tire la bourre avec le 5ème. Pendant toute la course je tente de remonter mais rien y fait il roule à peine plus vite et je n’arrive pas à revenir sur eux. Je finis donc cette course à la 7ème place avec un chrono en course de 1.45.827 presque identique que le pilote français qui termine 5ème.


Bilan du week-end : Je suis plutôt satisfait mais en même temps un peu déçu. Nous avons bien bossé sur la moto durant tout le week-end et nous avons amélioré les chronos à chaque sortie en piste. Ce qui est très positif et démontre le travail du team sur la moto ou moi sur mon pilotage. Au vue du chrono, en course j’ai les capacités de me battre avec le 5ème. Il ne manque juste de réussir à tirer la prise pendant les qualifs pour partir directement dans le bon paquet et ne pas perdre trop de temps à remonter les pilotes devant moi.


Je tenais à remercier tout le Team qui on fait du good job! Un grand merci aussi à toute ma famille, mes partenaires, les personnes venues sur place, mes amis et à vous tous qui me suivez.


oct 16, 2017 | Category: News | Comments: none